Image2.png
Karine Andrea

BIOGRAPHIE & INFLUENCES

Karine Andrea a vécu sur plusieurs continents Europe, Asie, USA. Elle vit aujourd’hui entre Cannes et Paris. Sa quête rallier le visible et l’invisible .

De 1996 à 2001, elle dirige les campagnes d’un groupe de cosmétiques international pour une grande agence de publicité où elle travaille passionnément.

Karine a découvert l’ivresse des mots et leur soin très tôt. Dans les œuvres de Anais Nin, notamment les journaux intimes et dans Belle du Seigneur de Albert Cohen, elle est fascinée par la quête d’absolu et la psychologie complexe des personnages. Elle s’immerge dans leur vision masculine et féminine de l’amour.


A l’adolescence, son attirance pour l’Asie est à son apogée, elle s’y plonge au cinéma comme en littérature dans les univers de Marguerite Duras l’Amant, le Dernier Empereur de

Bertolucci, mais aussi et plus tard dans de Shan Sa (l’Impératrice et la Joueuse de Go) et Amélie Nothomb (Sabotage amoureux et Métaphysique des tubes). In the Mood for love de Wong Kar Wai. Comme si ces histoires lui appartenaient déjà un peu, comme si elle y avait déjà goûté avant, lui provoquant un vrai trouble.

 

 

Elle écrit d’abord des poésies, des chansons, un journal intime, puis plusieurs romans, mais qu’elle ne partage pas; Son sujet de prédilection les âmes sœur. Karine est une exploratrice du futur, elle a appris a anticiper les tendances et les gens.

 

 

Elle est aujourd’hui consultante en Marketing Communication et Digitale, dans les industries du Luxe et dans les nouvelles énergies . Son rêve:  réaliser un film de ce livre.